Study : Facebook vous paie pour vous espionner

Study : Facebook vous paie pour vous espionner

En 2016 Facebook lançait le projet Atlas dont l’objectif était de rémunérer les participants âgés de 13 à 35 ans en échange d’un accès plutôt très large à leur smartphone.

Facebook Study est une application que les internautes peuvent installer sur leur smartphone en lui donnant l’autorisation de regarder ce qu’ils font. L’objectif pour Facebook est de savoir les applications installées, les usages qui en sont faits, le temps passé sur chaque application, la fréquence d’utilisation ou même les fonctionnalités les plus utilisées.

Même si les scandales à répétition de Facebook nous montrent clairement que nos données sont récoltées, exploitées à des fins commerciales et très souvent vendues à notre insu, Study est beaucoup plus franc sur la question vu que l’utilisateur donne explicitement son accord pour que ses données soient récoltées via un espionnage qui semble anodin.

Il a été su en début d’année que le projet Atlas permettait à Facebook de voir tout et n’importe quoi sur le smartphone des utilisateurs, notamment les messages privés, les mails, les photos ou vidéos échangées entre amis ou entre amoureux, l’historique de recherche et même l’historique des achats sur Amazon. Pour Facebook, les conditions d’utilisation étaient claires et le programme était sur la base d’un accord volontaire de l’utilisateur.

Avec Study, Facebook joue la carte de la prudence et n’autorise que les utilisateurs de 18 ans ou plus qui doivent donner leur accord explicite avant d’aller plus loin dans l’usage de l’application.

Les États-Unis et l’Inde seront les premiers bénéficiaires de Study. Pendant que j’écris ces lignes, Facebook n’a pas encore apporté des détails sur la manière dont les internautes seront rémunérés, mais au lancement du projet en 2016, les utilisateurs pouvaient recevoir jusqu’à 20 dollars par mois sous forme de bons d’achat.

Vous laisseriez-vous tenter par cette expérience ?

Laisser un commentaire