Que faire lorsque l’URL de ton site web est bloquée par Facebook

Que faire lorsque l’URL de ton site web est bloquée par Facebook

Il n’y a rien de plus désagréable que de découvrir que son site web a été banni par Facebook. Cela se produit souvent sans avertissement, car les algorithmes qui protègent les utilisateurs contre le spam et les sites web malveillants sont entièrement automatiques. Cet article explique pourquoi l’URL d’un site web peut être bannie de Facebook et les mesures à prendre pour résoudre ce problème.

Pourquoi Facebook bannie certaines URL ?

Facebook se soucie de ses utilisateurs et, par conséquent, a des règles très strictes sur ce qui est autorisé sur sa plateforme et ce qui ne l’est pas. Malheureusement, certaines de ces règles ne sont en fait écrites nulle part et ne sont pas accessibles à l’utilisateur ordinaire. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles une personne ou un site web peut être interdit, mais la plus courante est si un utilisateur fait la même action “trop souvent”. Le nombre de fois qu’une action peut être effectuée est inconnu de la plupart des gens, mais si tu en fait plus que ce nombre, ton compte sera considéré comme potentiellement malveillant. Parmi les actions qui ne peuvent être effectuées trop souvent, citons les demandes d’amitié, la messagerie, l’adhésion à trop de groupes et l’envoi d’un trop grand nombre de courriels identiques. La raison la plus courante pour laquelle l’URL d’un site web peut être interdite est qu’elle ai été publiée trop souvent de manière promotionnelle par la même personne.

Une autre raison pour laquelle Facebook peut bloquer une URL est qu’elle figure sur une liste de sites malveillants.

Comment résoudre ce problème ?

Il existe différentes méthodes pour empêcher qu’un site web soit bloqué par Facebook.

Contacter Facebook

L’un des moyens les plus fiables de débloquer un site web sur Facebook est de les contacter. Il y a deux façons de le faire. Si aucun message n’avertit l’utilisateur que son site web a été bloqué, il devra passer par les formulaires de contact situés sur la page “Aide”. Si l’utilisateur à par contre été avertit du fait que son site web a été banni, la première chose qu’il devra faire est de cliquer sur le lien “Faites-nous savoir” qui se trouve en bas du message. Ce bouton le mènera à un formulaire qui peut être utilisé pour contacter Facebook et les informer du problème précis, comme quoi l’URL n’est pas un spam. Les délais de réponse varient d’une personne à l’autre, mais c’est certainement la première étape à essayer.

Contacter l’entreprise qui vous aurait inscrit sur une blacklist 

Le coupable le plus probable est: McAfee. C’est une société de sécurité web très respectée qui possède une liste de sites web qui peuvent représenter des menaces pour l’utilisateur commun. Les algorithmes qu’ils utilisent pour déterminer si un site est potentiellement dangereux peuvent créer des faux positifs de temps en temps. Les algorithmes de Facebook prennent ces listes d’avertissement au sérieux, donc la façon la plus rapide de revenir sur Facebook est de sortir de cette liste. Dans de nombreux cas, il suffit de contacter l’entreprise et de lui expliquer la situation pour résoudre le problème.

Appel aux amis, à la famille et aux clients

Si Facebook ne réagit pas après la première prise de contact, il serait astucieux de contacter des amis, des clients ou même de la famille et leur demander de contacter également l’entreprise en son nom. Cela entraînera l’envoi d’un plus grand nombre de messages à Facebook, ce qui l’obligera à accorder une plus grande attention au problème. Cela ne produit pas de résultats immédiats, mais permettra généralement à Facebook de travailler plus rapidement pour débloquer l’URL.

Faire appel directement à la sécurité et aux développeurs de Facebook

De nombreux responsables de Facebook ont leurs propres pages. Une façon d’attirer l’attention sur le problème est d’aimer toutes les pages officielles et ensuite, lorsque l’une d’entre elles publie du contenu, de faire un commentaire. À la fin de ce commentaire, n’oubliez pas de mentionner le problème. Un bon moyen est de lancer un fil de discussion sur le forum d’aide de Facebook à propos du problème, puis de lier cette question du forum au commentaire. Cela permettra d’attirer l’attention à plusieurs reprises sur le problème et, espérons-le, de le résoudre dans les plus brefs délais.

Utiliser un raccourcisseur d’URL

Une autre possibilité pour résoudre ce problème est d’utiliser un raccourcisseur d’URL. Facebook bloque la plupart des URL qui ont été exécutées par des programmes comme ceux-ci, mais il y en a quelques-unes qui ont eu un certain succès en ce qui concerne le dépassement de l’interdiction. Le principal outil utilisé est le Google Shortener. Lors de l’utilisation de cette méthode, il est préférable de faire attention au nombre de fois qu’une URL raccourcie est publiée car, dans de nombreux cas, c’est la publication d’une URL un nombre excessif de fois qui a entraîné son interdiction au départ. Il est conseillé de publier un nombre limité de fois et de vérifier si l’URL est toujours bloquée.

Changer son nom de domaine

Cette méthode peut sembler un peu extrême, mais c’est le moyen le plus efficace de résoudre le problème si Facebook n’a rien fait. Avant d’utiliser cette méthode, il est préférable de donner à Facebook au moins un mois pour agir. En l’absence de réponse de la part de Facebook, d’autres options doivent être exploitées. Il faudra donc acheter un nouveau nom de domaine. Transférer tout le contenu de son site pour qu’il soit sous le nouveau nom de domaine. Une fois cette opération effectuée, tous les liens qui étaient auparavant dirigés vers l’URL d’origine pourront désormais être redirigés vers la nouvelle URL.

Le blocage d’une URL sur Facebook est souvent un simple jeu d’attente. C’est à Facebook de déterminer si l’URL vaut la peine d’être rétablie ou non, et parfois ce processus de décision prend un temps considérable. Comme il n’existe pas beaucoup de moyens fiables de contourner le blocage, il est préférable de faire appel à Facebook et d’attirer autant d’attention que possible sur le problème. Dans des cas extrêmes, l’achat d’une nouvelle URL et sa redirection vers tous les anciens liens peut être la meilleure option.

Lire aussi

Expert en Stratégie Digitale, développeur full stack web & mobile depuis plus de 10 ans, je suis passionné par les technologies numériques, l’innovation et l’entrepreneuriat.

Laisser un commentaire