Marketing agile : Définition et pratique

Marketing agile : Définition et pratique

Les techniques marketing sont multiples et utiles chacune à leur niveau, ce que tu dois savoir c’est à quel moment et comment les utiliser. Nous allons mettre l’accent aujourd’hui sur une pratique utilisée par de nombreux marketeurs, elle t’aidera beaucoup au niveau de la priorisation de certaines de tes actions ou campagnes marketing. Il s’agit du marketing agile qui par sa définition fait référence à une pratique  par laquelle les actions et campagnes marketing sont rapidement déployées et éventuellement tout aussi rapidement remises en cause et abandonnées si les résultats ne sont pas satisfaisants. (Définitions-Marketing.com)  

Au même titre que la notion d’entreprise agile, le terme de marketing agile peut en partie être considéré comme un effet de mode ou un buzzword. Il correspond cependant à une véritable évolution du marketing liée au développement du marketing digital et dans le cadre duquel les actions peuvent se déployer rapidement avec une véritable logique de “test and learn” .

Une pratique d’utilisation des liens commerciaux dans le cadre de laquelle il est possible de tester des campagnes avec quelques sous avant de les poursuivre, les adapter ou les abandonner peut par exemple constituer une pratique de marketing agile. Le marketing agile peut « s’opposer » à un marketing « lourd » et « planifié » dans le cadre duquel, entre autres, il est quasiment impossible de faire machine arrière lorsqu’une campagne de TV, d’affichage, voire de marketing direct postal a été planifiée et budgétée.

MISE EN OEUVRE DU MARKETING AGILE

  • Étendre l’approche à toute l’entreprise

Dans une entreprise tout le monde n’a pas les mêmes méthodes. Aussi l’équipe marketing ne devrait pas être la seule à utiliser les méthodes agiles. Elle devrait se servir de sa position avantageuse (proximité avec les autres fonctions) pour diffuser l’approche agile dans l’ensemble de l’organisation afin de respecter les principes de cohérence et d’alignement des services aux seins d’une même entreprise. Le but final étant que le client soit soumis aux mêmes méthodes tout au long du parcours d’achat. 

  • Satisfaire le client en priorité

Le marketing agile c’est avant tout s’éviter des productions qui ne correspondent pas aux besoins du client, d’où l’élaboration de buyer persona. En ayant une idée sûre de la personne à laquelle tu souhaites t’adresser tu pourras mieux cerner ses centres d’intérêts, identifier les questions qu’elle se pose à chaque étape du parcours d’achat et lui proposer des contenus qui lui apporte une réelle valeur ajoutée. 

  • Réaliser des campagnes test

En matière de marketing, fournir des versions exploitables même imparfaites est essentiel : cela consiste par exemple à réaliser des campagnes tests sur un segment cible, avant de lancer une grande campagne. De la même manière concernant les contenus, il faut s’autoriser à produire des versions diffusables assez rapidement, en s’assurant de les faire évoluer au cours du temps . Avec le digital, les modifications sont simples et n’induisent pas de coûts importants. 

  • Changer autant de fois qu’il sera nécessaire

L’état du marché peut évoluer en un laps de temps, l’objectif initial posé pour une campagne marketing peut devenir inadéquat. Tes prospects  vont aussi avoir des avis, et des suggestions d’amélioration fondés sur leur connaissances et tes offres. Attention : cela ne signifie pas que toutes les demandes sont à prendre en considération – il s’agit surtout d’adopter la bonne attitude. Il est vrai que c’est parfois difficile quand on a passé beaucoup de temps à écrire son texte ou à élaborer une campagne, on ne veut pas en changer une virgule et c’est normal, cependant il faut accepter la nécessité de devoir la faire évoluer en fonction du contexte et comprendre l’intérêt des changements.

Laisser un commentaire