Google va délocaliser la production des Pixel de la Chine au Vietnam

Google va délocaliser la production des Pixel de la Chine au Vietnam

Décidément la guerre économique qui oppose les États-Unis et la Chine est loin d’être terminée, selon le journal japonais Nikkei Google serait sur le point de transférer la production de ses smartphones Pixel vers le Vietnam. L’élaboration de son Pixel 3A, sorti en mai dernier en France ne se fera plus en Chine et le changement devrait prendre effet avant la fin de l’année. Le quotidien japonais évoque également les enceintes connectées «Google Home», dont une partie de la production sera «probablement transférée en Thaïlande». Nikkei précise cependant que «le développement et la fabrication initiale de nouveaux appareils resteront en Chine».

Avant le Pixel 3A et son enceinte connectée, Google avait déjà délocalisé la production d’autres produits hors de Chine. Ce fut notamment le cas du thermostat «Nest» et de matériels pour serveurs informatiques, selon le média Américain Bloomberg, sans préciser le pays de destination. Des sources proches de Google ont affirmé que la firme avait aussi déplacé l’élaboration de ses cartes mères vers Taïwan. Ces mesures seraient motivées par la hausse des coûts du travail en Chine et les hausses de droits de douane imposées par Washington.

Bien sûr, si le coût du travail en Chine est devenu de moins en moins intéressant ces dernières années, l’urgence de la situation a été dictée par la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. Donald TRUMP a annoncé une taxe de 10% sur tous les smartphones fabriqués en Chine, menaçant même de la faire passer à 25% si aucun accord n’est trouvé entre les deux pays. C’est 15 points de plus que les droits de douane d’origine. 

Pour se soustraire de ces tarifs punitifs HP et Dell ont aussi délocalisé la production de leurs serveurs hors de Chine, tout en transférant une partie de la production d’ordinateurs portables à Taiwan et dans d’autres pays de l’Asie du Sud-Est tels que le Vietnam, la Thaïlande et les Philippines. Apple a également commencé à évaluer les moyens de diversifier sa chaîne d’approvisionnement, même s’il reste fortement dépendant de la Chine, avec plus de 90% de son matériel fabriqué dans le pays.

La taille relativement réduite de la production de téléphones Pixel permet à Google d’envisager plus facilement de quitter la Chine à ce stade, a déclaré Mia Huang, analyste pour smartphones chez TrendForce, à Taipei. “Tout transfert de capacité potentiel pour Google serait plus facile que Apple.”

Juriste de formation, j’ai développé une passion pour le digital et acquis des compétences sûres dans la création de contenus numériques. Pour moi le marketing digital est la clé du succès des entreprises de ce 21ème siècle.

Laisser un commentaire