Comment les réseaux sociaux te rendent accro ?

Comment les réseaux sociaux te rendent accro ?

Certainement avant que tu ne viennes lire cet article tu étais sur un réseau social. Allez avoue…Il n’y a pas de honte à cela, en fait ce n’est pas de ta faute si tu passes beaucoup de temps sur les réseaux sociaux, je t’explique pourquoi comme beaucoup d’autres tu es pris dans le piège de cette spirale.

Les géants du web travaillent constamment sur des stratégies de persuasion qui retiennent l’attention des utilisateurs et les obligent à passer beaucoup plus de temps sur leurs applications. Les champions en la matière sont Facebook et Google.

Dans cet article je vais partager avec toi certaines de ces astuces, n’hésite pas à mettre en commentaire les astuces dont tu as connaissance et que je n’aurai pas noté ici.

Like ou J’aime

C’est probablement l’option la plus addictive qui puisse exister sur les réseaux sociaux. Lorsque tu partages une photo sur un réseau social, tu es constamment à l’affût des réactions des personnes qui te suivent, un commentaire ou un like est le bienvenu. Cela te pousse à te connecter très souvent pour voir s’il y a de nouvelles interactions. Pour te simplifier la tâche, un système de notification a été mis en place, il permet de t’informer à chaque fois qu’il y a une nouvelle interaction sur l’une de tes publications, ce qui t’incite à te connecter et voir ce dont il s’agit.

Tirer pour actualiser

Cette fonctionnalité initiée par Twitter est l’une des fonctionnalités addictives les plus utilisées en ce moment. En effet, sur ton fil d’actualités Facebook par exemple, lorsque tu es tout en haut de la page, tu peux glisser le doigt sur l’écran de ton téléphone puis relâcher au bout d’un certain temps pour actualiser le contenu, cela permet un affiche de nouveaux contenus. Le fait de savoir qu’en utilisant cette option tu peux découvrir de nouvelles choses te pousse à l’utiliser régulièrement.

Défilement infini

Voici une autre fonctionnalité pensée pour te maintenir sur les réseaux sociaux : le défilement infini. Lorsque tu parcours ton fil d’actualités, tu défiles vers le bas pour voir les publications passées. Le piège c’est que le chargement des publications antérieures est interminable. Lorsque tu as l’impression d’arriver à la fin, il y a des publications qui sont chargées et tu peux encore défiler vers le bas pour consulter les publications qui ont été chargées, mais en arrivant vers la fin…ça recommence, d’autres publications sont encore chargées et tu es tenté de continuer jusqu’à ce que tu décides de remonter, mais quand tu arrives tout en haut, tu es encore tenté par la fonctionnalité tirer pour actualiser…et rebelote!

Lecture et enchaînement automatique des vidéos

C’est une spécialité YouTube. Lorsque tu cliques sur le lien d’une vidéo pour la visionner, sa lecture se lance automatiquement, cependant ce n’est pas ce qui peut te maintenir sur la plateforme, en effet, lorsque tu auras fini de visualiser la vidéo qui t’intéresse, une autre vidéo va se lancer automatiquement sans que tu n’ais à intervenir, ta curiosité pourrait te pousser à rester connecté et voir le contenu de la vidéo qui vient de se charger, sauf qu’après elle une autre vidéo se chargera et ainsi de suite.

Message dissuasif

Lorsque nous en avons marre de perdre notre temps sur les réseaux sociaux, nous prenons la décision de fermer notre compte, ça nous arrive régulièrement de prendre cette décision surtout pour Facebook. Mais te voir partir n’est pas quelque chose qui plaît au réseau social. Lorsque tu choisis de supprimer ton compte, Facebook va t’afficher un joli petit message qui te demande si tu es sûr de bien vouloir fermer ton compte parce que tu vas manquer à tes amis, et à l’appui il t’affiche quelques photos des amis avec lesquels tu es susceptible d’avoir partager beaucoup de choses. Ce message émotionnel t’encourage à continuer d’utiliser Facebook et finalement…tu ne fermes pas ton compte, tu retournes sur ton fil d’actualités, et c’est reparti.

Tu penses avoir le courage de quitter les réseaux sociaux ? Parle-nous de ta technique.

Laisser un commentaire