Apple s’oppose au projet de l’UE concernant le port d’un chargeur universel pour tous les smartphones

Apple s’oppose au projet de l’UE concernant le port d’un chargeur universel pour tous les smartphones

Apple s’est opposé au projet européen visant à forcer les entreprises technologiques à adopter un chargeur standard universel pour tous les smartphones et autres appareils électroniques, avec pour motif que cela serait une entrave à l’innovation.

Au début de ce mois, le Parlement européen a relancé un débat qui dure depuis dix ans sur l’obligation d’utiliser un “chargeur commun” pour les appareils mobiles.

Maros Sefcovic, vice-président de la Commission européenne chargé des relations interinstitutionnelles et de la prospective, a déclaré dans un récent discours qu’un tel système serait plus pratique pour les consommateurs et réduirait les déchets électroniques.

Nous allons examiner une combinaison d’options politiques, y compris des mesures réglementaires et non réglementaires, pour atteindre nos objectifs“, a-t-il déclaré, après ce qu’il a appelé une “occasion manquée” pour une approche volontaire de la part de l’industrie technologique.

Depuis le début de la campagne européenne pour un chargeur commun à la fin des années 2000, le nombre de câbles de charge et de ports de connexion différents utilisés par les fabricants de smartphones est passé de plusieurs dizaines à trois : deux variantes de l’USB, une norme industrielle, et le port Lightning, qui est une marque déposée pour les iPhones et les iPads. 

Dans sa première déclaration en réponse aux dernières propositions, Apple a déclaré jeudi que l’obliger à abandonner le port Lightning gênerait des centaines de millions de ses clients et créerait un “volume de déchets sans précédent”.

Nous pensons qu’une réglementation qui force la conformité à travers le type de connecteur intégré dans tous les smartphones étouffe l’innovation plutôt que de l’encourager, et nuirait aux consommateurs en Europe et à l’économie dans son ensemble“, a déclaré Apple. “Nous espérons que la Commission continuera à rechercher une solution qui ne limite pas la capacité de l’industrie à innover et à apporter de nouvelles technologies passionnantes aux clients“.

La société de la Silicon Valley, qui a réalisé 24,5 milliards de dollars de ventes d’accessoires pour iPhone au cours de son dernier exercice financier, notamment des casques, des montres intelligentes et des chargeurs – est passée aux connecteurs USB-C pour ses derniers modèles d’iPad Pro. 

Alors que la taille moyenne des smartphones a augmenté depuis, les connecteurs Lightning sont environ 20 % plus petits que la plupart des équivalents USB-C, ce qui laisse plus de place à l’intérieur d’un combiné pour d’autres composants, comme les piles. 

Les câbles Lightning officiels d’Apple se vendent à plus de 19 dollars aux États-Unis (25 euros en Europe, 19 livres sterling au Royaume-Uni).

Une étude de la société de conseil Copenhagen Economics, commandée par Apple le mois dernier, a révélé que si 49 % des ménages utilisent différents types de connecteurs, seuls 0,4 % des consommateurs européens ont déclaré “rencontrer régulièrement des problèmes importants” pour recharger leurs appareils en raison de l’incompatibilité des câbles. 

Apple affirme que le fait de rendre obligatoire un seul type de câble retarderait l’introduction d’améliorations futures et créerait davantage de déchets, car les consommateurs sont obligés de se débarrasser d’accessoires tels que les adaptateurs pour voiture et les stations d’accueil pour haut-parleurs. 

Certains spéculent qu’après avoir retiré la prise casque de l’iPhone, ses appareils pourraient un jour retirer complètement la prise Lightning pour se reposer entièrement sur la recharge et la connectivité sans fil. 

Cependant, les députés européens ont insisté sur le fait qu’un nouveau régime réglementaire pourrait suivre le rythme des dernières innovations. 

Toute nouvelle solution de recharge plus performante serait la bienvenue tant qu’il s’agit d’une solution de recharge commune“, a déclaré M. Sefcovic au début de ce mois.

Juriste de formation, j’ai développé une passion pour le digital et acquis des compétences sûres dans la création de contenus numériques. Pour moi le marketing digital est la clé du succès des entreprises de ce 21ème siècle.

Laisser un commentaire